Gestion de la LGFP (Libre opinion)

0
437

Mon Général Mathurin Bangoura, vous vous trompez de cible !

Décidément, on se dirige vers un chaos ! Rien ne change et tout pourrit, aux yeux de tout le monde. On ne sait pas si cela est fait à dessein ou c’est de l’hypocrisie qu’il est en train de faire. Notre football est malade.

Une chose reste certaine, c’est que le Général Mathurin Bangoura, déçoit. Les grandes personnalités ne menacent pas, mais elles agissent et surprennent par leurs actes.

De surcroît, quand il s’agit d’un haut gradé de l’Armée guinéenne, d’un Général de la gendarmerie de surcroît qui est censé maîtrisé les réalités d’une administration, on ne devrait s’inquiéter.

Vous (M. Bangoura) avez occupé de hautes fonctions dans le gouvernement, dont le titre de ministre. Vous êtes aujourd’hui Gouverneur de la capitale, Conakry.

Nous vous connaissons franc et véridique, dans tout ce que vous faites. Mais, aujourd’hui, votre manière de gérer la Ligue guinéenne de football professionnel ne rassure guère et laisse planer des suspicions et autres doutes sur votre gestion et forcément sur votre attitude personnelle à agir dans le bon sens.

Mon Général Mathurin Bangoura, vous devez savoir que vos menaces de démission et vos plaintes à répétition à la tête de l’instance organisatrice du championnat national d’élite dans notre pays, à l’encontre de l’État guinéen, agacent bien des gens. Elles ne servent plus à grand chose

Il y en a même qui disent que vous êtes un guignol. D’aucuns estiment qu’il est temps que vous arrêtiez tout ce cinéma.

Cependant, partout dans le monde, les Ligues professionnelles et les Fédérations ou associations nationales sont indépendantes; les États représentés par des ministères des Sports n’interviennent quand c’est nécessaire. Led Ligues sont des démembrements des Fédés et que celles ci aussi sont des pouvoirs délégataires de la part des États.

Ces derniers à leur tour construisent des infrastructures et apportent des appoints aux Fédérations quand il y a nécessité et ce n’est pas obligatoire.

Qu’il soit donc clair pour tout le monde, que ce qui arrive dans la gestion de notre football, plus précisément à l’organisation de la LGFP, la faute n’incombe pas du tout à l’État, mais à la Féguifoot.

Tout comme les autres associations du monde et du continent, cette dernière reçoit suffisamment d’argent de la part de la FIFA et de la CAF annuellement. Tout cela pour lui permettre d’être totalement indépendante vis à vis du département des Sports.

Ainsi, ces derniers mois, on nous apprend que notre institution footballistique a reçu plus de 3, 5 millions dollars US pour le Covid-19 et 6 millions de dollars US pour le projet forward des mains de la FIFA et de la CAF. Sans compter les ristournes des équipes nationales, du Horoya AC et les 1, 8 millions de dollars US de la FIFA donnés récemment par la FIFA pour la relance des compétitions nationales. Comment cet argent a été utilisé? Personne ne sait.Personne n’en parle. Pourtant, il existe bel et bien.

Serait-il utilisé à d’autres fins ou à des fins personnelles ? Donc, si le Général Mathurin Bangoura doit s’en prendre à une entité, c’est bien à la Féguifoot où il est le 2è et le 1er vice-président par intérim.

Car cette forte somme dont on parle aurait et peut servir la Ligue pro dans l’organisation régulière de son championnat et servir à autres choses dont notamment la construction des infrastructures sportives gazonés à Conakry et à intérieur du pays, chaque année.

Mais, il ne le fait pas. Pourquoi? Dans la cité, les langues commencent à se délier que depuis qu’il aurait reçu sa part dans ces subventions des deux plus grandes instances du football mondial, il s’est tue.

Le général Bangoura s’en foutérait pas mal du reste. A lui de prouver le contraire, sinon l’histoire le rattrapera. Ce qui est dommageable chez le président Mathurin, c’est que personne ne l’a forcé à prendre la tête de la Ligue, il savait pertinemment qu’en arrivant là, il allait avoir des soucis et des ennuis à tout point de vue. Parce que son fauteuil était piégé. Allez savoir le reste chez le président KPC…

De tout ce qui précède, M. Bangoura doit savoir qu’il a un club, le CIK (Club Industriel de Kamsar) à gérer, dont il a d’ailleurs ramené au premier plan de notre football avec à la clé beaucoup d’investissements.

Ce qui sous entend que la meilleure chose qui puisse lui arriver aujourd’hui, c’est de démissionner à la LGFP. C’est en cela qu’il pourra tirer son épingle du jeu. A moins qu’on ne se soit trompé sous le cocotier. Eh, wotan!

N’Famara

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here