DRAFT:Sekou Doumbouya invité par un club de NBA

507

La nouvelle pepite du basket SEKOU Doumbouya doit se rendre dans les prochains jours aux USA sous l’invitation d’un club de NBA.Le jeune basketteur guineen sera accompagné dans ce voyage par sa famille qui quitte conakry cette semaine. Né en Guinée et élevé en France, Sekou Doumbouya a une histoire vraiment unique , qui l’a tempéré et fait de lui, entre autres, l’une des perspectives internationales les plus intéressantes du prochain projet.
Arrivé très jeune à Fleury-les-Aubrais avec sa mère, ses trois frères et un cousin (alors que son père était dans l’armée en Guinée), il s’est immédiatement retrouvé dans le rôle de l’homme de la maison.
Après avoir joué au football au début, pour la hauteur et sur la suggestion d’un ami de 12 ans, il s’est officiellement approché du basket-ball. Pour sa chance, un entraîneur local l’a remarqué et l’a guidé dans le début de sa carrière de basketteur. Il affrontait sa première saison (à 13 ans, alors qu’il mesurait déjà 200 cm) avec une équipe locale, puis après seulement un an d’expérience, il est arrivé au Centre Fédéral de Basket-Ball à Paris, un club affilié à l’ INSEP (Institut Association nationale des sports). Avec le même maillot, il a participé au tournoi Adidas Next Generation à Berlin en 2016, récoltant 14 points, près de 4 rebonds et 3 aides aux médias, bien qu’il soit le plus jeune du tournoi.
En 2016, il a fait ses débuts en Pro B, la deuxième ligue française, avec le maillot de Poitiers, où il a joué jusqu’en mai 2018, date à laquelle il a signé avec son équipe actuelle, Limoges. La même année, il a eu la énième occasion de faire montre de son talent et, surtout, de son athlétisme et de son potentiel physique: il a en effet été invité au Basketball Without Borders de Las Vegas.
Malgré son jeune âge, Doumbouya a laissé beaucoup bouche bée pour son explosivité et ses moyens sportifs . Il a encore beaucoup à faire et l’arrivée tardive dans le monde du basketball ne lui a pas permis de développer des bases solides comme celles de beaucoup d’autres perspectives lors de la prochaine ébauche, mais l’énergie et le potentiel laissent espérer un grand avenir pour le futur. 18 ans.
Les atouts
La force principale de Doumbouya est, sans aucun doute, le physique. Avec 206 cm pour près de 100 kg, c’est une voile très polyvalente et un athlète du plus haut niveau . En dépit de sa taille, il est encore très rapide et fluide dans ses mouvements et base son jeu sur l’explosivité et l’énergie. L’agilité et la grande maîtrise du ballon rendent la défense très difficile, surtout en transition. De plus, dans ce type de situation, grâce à sa force physique et à son élévation, il est capable de marquer malgré les contacts ou de sauter par-dessus ses adversaires.
jeune ailier du CSP Limoges participait samedi au camp pré-Draft organisé par l’agence Comsport de Bouna N’Diaye. Devant une quarantaine de membres de franchises NBA, il a affiché ses qualités avant de s’envoler pour Minneapolis pour rencontre les Wolves.
L’ailier du CSP a enchaîné les tests physiques, les exercices, les 3-contre-3 et les séances de tirs, et si l’on en croit Mike Schmitz (ESPN), tout s’est très bien passé avec notamment une série de 15 réussites de suite à 3-points. Aucune surprise dans la liste des premiers convives : Zion Williamson, Ja Morant, RJ Barrett, Darius Garland, De’Andre Hunter, Jarrett Culver, Coby White, Cam Reddish et Jaxson Hayes.
Pas de Sekou Doumbouya pour le moment, mais c’est une question de jours d’après ESPN, qui assure que le Français sera bien de la partie. Soit les dix noms présents aux dix premières places de notre Mock Draft
Il faut dire que l’enfant de Conakry a bien grandi et qu’il a tout simplement toutes les cartes en mains pour devenir un joueur plus que sérieux outre-Atlantique. En effet, comment ne pas directement parler des qualités athlétiques de l’ailier du CSP ? Taille, mobilité, agilité, explosivité, Sekou a déjà tout, mais ce qui est le plus dingue, c’est qu’il n’a que 18 ans et donc encore largement le temps de gratter quelques centimètres, tout en épaississant un peu en suivant les fameux programmes de musculation des salles ricaines. Forcément, vous l’aurez compris, avec un potentiel athlétique pareil, le Frenchie pourrait très vite devenir un enfer défensif pour n’importe quel adversaire, même s’il est déjà largement en mesure de dicter sa loi dans sa propre moitié du terrain

Facebook Comments

SHARE
Previous articleLaval: Baba Cissé annoncé sur le départ
Next articleSuède : Kerfalla cissoko en mode buteur décisif
Mr Idrissa Somparé, est un journaliste guinéen, commentateur sportif, membre du département Communication et Médias de la Féguifoot, collaborateur pour la radio panafricaine Africa N°1 et animateur de radio. Il présente l'émission Sweet and Sport le dimanche soir en direct sur Sweet FM Guinée 99.3 de 15h à 17h. En partenariat avec Konate World Soccer Management Agency, il est aussi attaché de presse du Syli U23 pour le compte de la Fédération guinéenne de football. Tél : +224622815827.